Fuir, là-bas, fuir... (2015)

Cette nouvelle fiction est une suite (et fin) de Nos étés trop courts. MorbihanL’"anti-héros", Vincent Le Roux, y reprend, en octobre 2002, le journal qu’il avait commencé en 1997 et interrompu au début de l’an 2000. Les thèmes sont à peu près les mêmes dans les deux "parties" du "roman" Mais, dans la seconde, Fuir, là-bas fuir, le pessimisme du personnage s’est encore aggravé ; ce pessimisme prend même par moments la forme d’une dépression nerveuse, sinon d’une névrose obsessionnelle, ce qui expliquera la fin tragique du personnage…




Bali
Ce récit renoue également avec le thème du voyage puisque Vincent Le Roux, qui avait passé sa vie à bourlinguer à travers le monde, a eu l’idée d’occuper la fin de sa retraite à refaire les pérégrinations d’un voyageur du XVIII° siècle : simple prétexte d’ailleurs, qui lui procurera tout au plus l’illusion de donner un sens à sa bougeotte pathologique.



Télécharger cette oeuvre au format Acrobat Reader (.pdf)                  Télécharger Acrobat Reader

 
 


www.jean-even.fr
site hébergé par Netissime